Filtrer les projets

par thématique, région, espèce...

Améliorer la connaissance halieutique

Evaluer l’état des stocks et l’impact de la pêche, approfondir les connaissances sur la biologie des ressources, mieux appréhender les évolutions des écosystèmes : autant d’enjeux majeurs pour gérer de façon durable les activités de pêche, directement dépendantes de l’état écologique du milieu marin et de l’état de santé des ressources. Afin de répondre à ces problématiques, professionnels et scientifiques coopèrent depuis de nombreuses années à travers des projets, études et campagnes scientifiques.

Liste des projets

EcoPelGol Programme de marquage de langoustes rouges Hydrotamis : Améliorer la qualité des captures de Civelles Seiche : Une méthode pour évaluer le stock de Manche LANGOLF TV : Evaluation du stock de langoustine du golfe de Gascogne par vidéo sous-marine BARGIP : mieux connaître le Bar

Innover pour améliorer la sélectivité

Qu’elles soient économiques, réglementaires ou écologiques, toutes les raisons sont bonnes pour « trier sur le fond plutôt que sur le pont ». Tous les pêcheurs souhaitent éviter au maximum les rejets, source de gaspillage et de travail supplémentaire. L’enjeu : laisser s’échapper les espèces et les tailles non désirées, tout en limitant les pertes commerciales.

Liste des projets

Hydrotamis : Améliorer la qualité des captures de Civelles SELPAL : Diminuer les prises accessoire de la pêche à la palangre du thon rouge EODE – Comment s’adapter à l’obligation de débarquement ? SELECFISH : Comment diminuer les rejets de la pêche chalutière REDRESSE : Comment diminuer les rejets ? LANGVIVANTE : ou quand sélectivité et qualité vont de pair ! ENSURE : Evaluation de la survie des rejets

Réduire la consommation des navires

Le carburant, dans un contexte de hausse globale du prix du gasoil, constitue un poste de dépense très important pour les navires de pêche : jusqu’à 1/3 des dépenses de fonctionnement. D’un point de vue économique et écologique, la réduction de la consommation de carburant les navires est donc une priorité : il ne peut y avoir de pêche durable sans réduction de la dépendance des flottilles par rapport aux énergies fossiles et, par conséquent, sans réduction de l’empreinte carbone.

Liste des projets

JUMPER : un panneau révolutionnaire ? N-VIRODREDGE : La drague de demain sera t-elle écossaise ? ASFEECH : Bien diagnostiquer pour moins consommer

Depuis sa création, France Filière Pêche soutient la recherche en technologie des pêches et en halieutique en partenariat avec plusieurs universités et instituts scientifiques. Chaque année depuis 2012, elle lance un appel à projets autour de thématiques essentielles pour la durabilité de la pêche comme les économies d’énergie, la diminution des rejets des prises non souhaitées conformément aux directives de la Politique Commune des Pêches, l’amélioration des connaissances en halieutiques, l’approche écosystémique des pêcheries, les interactions engins de pêche/habitat.

Moteur de sélection